En synastrie, on analyse les liens qui unissent deux personnes afin de savoir quelles énergies circulent entre eux. 2016-11-13_21h06_32Ces énergies sont représentées par des inter-aspects (aspects entre les planètes de l’un et celles de l’autre). Les inter-aspects les plus impactants sont, dans l’ordre, les conjonctions (0°), puis vient l’opposition (et oui ! 180°) puis vient  le carré (90°), le trigone (120°) et le sextile (60°) :).

Les oppositions les plus significatives sont :

  • celles entre planètes et points personnels, c’est-à-dire l’Ascendant (et son Maître), Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars
  • celles entre planètes personnelles et planètes dites “lourdes” (c’est-à-dire Saturne, Uranus, Neptune et Pluton).

L’opposition divise le thème astral en deux et signifie que deux planètes sont à 180° l’une de l’autre donc littéralement opposées :). L’opposition parle de ce qui n’est “pas nous” et qui doit être “intégré” en nous afin de nous sentir complet.

Lorsque deux planètes sont en opposition dans une synastrie alors les partenaires sont attirés l’un par l’autre surtout parce que l’autre représente ce qu’il manque à la personne pour se sentir complète.

L’opposition en synastrie est souvent définie comme représentant des différences radicales de point de vue, de comportement, de besoins, de sentiment.  Cela provoque des échanges stimulants voire conflictuels entre les deux personnes. Un échange équitable entre les deux personnes doit avoir lieu afin d’éviter les conflits, les compromis doivent être légion, les partenaires devront apprendre à coopérer (et ce non sans mal) pour ne faire qu’un, sous peine de séparation si cela ne fonctionne pas et que chacun reste sur ses positions. Cet aspect parle donc de lutte de pouvoir ou le pouvoir passe de l’un à l’autre, ce qui peut vraiment être déstabilisant. Cela peut être d’autant plus compliqué quand l’une des planète en opposition est plus forte que l’autre, en effet la planète la plus “lourde” à la main haute? et obtient donc souvent ce qu’elle veut au détriment de ce que souhaite l’autre personne.

Cet aspect parle donc d’antagonisme entre deux personnes qui, si elles restent campées sur leur position, les mènera à des situations extrêmes mais aussi à de l’hésitation, de l’incertitude, des vacillements, de l’instabilité

Pour tenter de dépasser les mauvais coté de l’opposition, il faut se rappeler que l’opposition parle surtout de “point de polarité” (polarity point en anglais), chaque planète est sur le point de polarité de l’autre. Le point de polarité est une notion selon laquelle pour qu’une planète développe pleinement l’énergie de son signe et dépasse ses faiblesses, il faut qu’elle adopte des caractéristiques du signe opposé.

Par exemple si, dans mon thème natal, mon Soleil est en Taureau, l’énergie que j’exprime est une énergie de stabilité, de construction et de maintien, pour développer pleinement cette énergie et dépasser mes mauvaises habitudes (et chez les Taureau, c’est bien le cas de le dire 🙂 ) il faut que je développe les traits de caractère du Scorpion afin de me sentir complète. Ainsi pour dépasser ma tendance à l’immobilisme (Taureau) il faut parfois que je développe ma capacité à me transformer (Scorpion). Par ailleurs il ne faut pas oublier que deux planètes en opposition sont dans des éléments compatibles (dans cet exemple terre et eau) et dans la même “qualité” (ici, fixe) donc il est possible de trouver un terrain d’entente.

Ainsi lorsqu’une personne à une planète en opposition à la mienne, cela révèle un potentiel de “complétude”, un fort besoin de ne faire qu’un et cet aspect donne la possibilité de ne faire qu’un car ces deux planètes complémentaires, différentes sont en fait les deux faces d’une même médaille. Chaque partenaire pourra s’enrichir et grandir grâce à l’autre. Cette promesse peut susciter une forte fascination, une obsession intense, une envie compulsive d’être avec l’autre car l’autre représente exactement ce qu’il nous manque pour nous sentir complet. Et cela est encore plus le cas si l’un des planètes et poussée à évoluer à cause de lourds transits ou progressions sur celle-ci.

Par exemple, Pluton dans le ciel est carré à ma Vénus en Bélier, ce qui provoque chez moi une “crise affective”, je sais que je dois évoluer mais je ne sais pas dans quelle direction, je me sens donc perdue et seule. Si je rencontre une personne  qui a son Soleil pile à l’opposé de ma Vénus, donc en Balance, je vais être très attirée par elle car elle représente tout ce qu’il semble me manquer pour me sentir bien. Je vais donc être obsédée par elle car elle me donne le sentiment d’avoir ce que je n’ai pas, de ne faire qu’un avec elle.

Evidemment, atteindre le stade d’unité n’est pas facile à trouver, trouver un équilibre, des solutions qui satisfassent les deux partie peut se révéler compliqué car, pour atteindre ce stade d’unité, il faudra que chacun change pour s’adapter à l’autre.

Si vous avez des oppositions significatives dans votre synastrie, lorsque vous sentez que vos avis divergent sur des sujets importants, il vous faudra apprendre à faire des compromis, à vous créer une vie qui vous conviennent à tout les deux. Il existe toujours des solutions qui vous contenteront tout les deux.  L’équilibre est la clé.

  • Acceptez le fait que vous êtes différents, ne restez pas coincé(e) dans l’illusion qu’un couple heureux est un couple ou les deux personnes sont similaires en tout point. Cela ne vous empêchera pas de vous aimer
  • Apprenez à apprécier vos différences plutôt d’accentuer leur effets négatifs. Découvrez l’autre en profondeur, posez des questions, investiguez sur les motivations de votre partenaire et apprenez 🙂
  • Ne restez pas retranchés dans vos positions et essayez de tendre la main à chaque fois que vous sentez que vous vous éloignez l’un de l’autre, même si cela vous semble inacceptable ou compliqué.

Qu’en pensez-vous ? Comment vivez-vous ces oppositions dans vos relations ? Quels défis ces oppositions vous posent-ils ?

 

Sur le même thème: