La conjonction en synastrieEn général, lorsque l’on analyse la compatibilité amoureuse entre nous et la personne qui nous plait à l’aide la synastrie, nous sommes à la recherche de “l’étincelle”, nous recherchons ce qui pourrait nous rapprocher de l’autre, nous regardons si nous plaisons à l’autre. Nous regardons ce qui pourrait nous réunir.

Dans la synastrie nous regardons les inter-aspects dits “heureux ” qui faciliteraient une entente . Ces aspects heureux sont le trigone, le sextile. Nous nous méfions des aspects difficiles, les oppositions et carrés. Mais il faut savoir que la conjonction est considérée comme mixte c’est un aspect très fort mais pas toujours heureux. La conjonction dans une synastrie c’est l’union, la fusion, c’est un inter-aspect très stimulant qui peut vraiment contribuer à réunir deux personnes. Mais cet aspect peut également se révéler difficile à vivre dans un couple et générer des conflits, un forte tension car cette énergie intense peut-être déséquilibrée.

Les conjonctions les plus importantes en synastrie sont celles qui implique les planètes et points personnels : Ascendant, Maître d’ascendant, Descendant, Maître du Descendant, Soleil, Lune, Vénus, Mars.

La conjonction est positive si les aspects qui la touchent sont majoritairement “faciles” tels que sextiles et trigones (ces aspects peuvent provenir de la synastrie ou du thème natal).

par exemple ma Vénus est conjoint votre Mars, si cette conjonction “reçoit” en majorité des trigones et des sextiles (des aspects facilitateurs) alors cette conjonction sera positive.

Un conjonction est considérée comme “négative” si elle reçoit majoritairement des aspects difficiles tels que carrés et oppositions de la part du thème de l’autre personne ou dans le thème natal.

par exemple ma Lune natale reçoit déjà dans mon thème natal un carré du Saturne et une opposition de Mars. Ce qui veut dire de bases, j’ai des problème de confiance en moi, j’enterre mes émotions ou les exprime de manière déséquilibrée. Si votre Soleil touche ma Lune alors vous reveillerez ce conflit interne en moi qui peut se transformer en conflit dans la relation.

Il faut également regarder la nature des planètes en conjonction, par exemple une conjonction Vénus-Saturne sera plus difficile à vivre qu’une conjonction Vénus-Jupiter. En effet certaines planètes ont des connotations conflictuelles (Mars), restrictive (Saturne) et peuvent aussi être génératrices de grande transformations (Uranus, Neptune et Pluton).

par exemple Mars, Saturne et les planètes extérieures (Uranus, Neptune, Pluton) s’accordent mal avec des planètes plus douces comme la Lune ou Vénus.

Pour déceler cela, il vous faudra regarder en détail la définition de chaque planète impliquée dans la conjonction et vous saurez si ces planètes s’accorderont bien ou non

La conjonction “positive” : conjonction bien aspectée ou entre planète de nature “similaire”

Au positif, une conjonction dans une synastrie peut être très prometteuse, elle parle de communion, de fusion, d’osmose mais aussi de partage, de valeurs communes. Cela parle aussi de compréhension intuitive, de communion. Dans une histoire d’amour, les conjonctions représentent ce qui a pu réunir les deux protagonistes, leurs points communs, leurs similitudes.

Les plus belles conjonctions sont, pour moi, les conjonctions Lune-Lune, Lune-Vénus ou Lune-Jupiter. Ces 3 inter-aspects sont pleins de joie, de bonne humeur, de soutient mutuel de compréhension et d’acception 🙂

La conjonction “difficile” : conjonction mal aspectée ou entre planète de nature très différentes (conjonctions dissonantes), où entre deux signes

Il ne faut pas oublier que la conjonction représente l’unité, c’est le zodiaque divisé par “un”, et sa signification est très “Bélier”, premier signe du zodiaque. Ce qui veut dire que la conjonction est de nature très “impulsive”, compulsive. Elle peut générer une très forte stimulation qui peut, à terme, fatiguer les deux partenaires. Elle peut peut générer de l’inconfort, des conflits, de la tension.

La conjonction peut se révéler extrême dans son expression et peut générer des réactions intenses, des circonstances extrêmes mais aussi des luttes de pouvoir. En effet les planètes extérieures sont plus fortes que les planètes personnelles et quand, dans une synastrie une planète personnelle touche une planète extérieure alors la planète extérieure fera tout pour transformer la planète personnelle, d’où les luttes de pouvoir.

Deux planètes en conjonction sont beaucoup plus fortes que seules, mais pas toujours dans le bon sens du terme si dans le thème natal elles sont “déséquilibrées”. En conjonction leur pouvoir est décuplé mais tout consiste à bien diriger toute cette énergie 🙂

 

Et vous, avez vous cet interaspect dans votre syanstrie avec votre partenaire ? Comment le vivez-vous ? N’hésitez pas à laisser des commentaires 🙂

Sur le même thème: